Maison de la Nature et de l'Environnement de Pau

Accueil > Ça nous passionne, on vous en parle ! > OGM guide GREENPEACE

OGM guide GREENPEACE

mardi 9 octobre 2012, par Sabine Matraire

Un OGM est un organisme vivant dont on a manipulé en laboratoire le patrimoine génétique afin de lui conférer certaines
propriétés nouvelles : tolérance à un herbicide ou production d’un insecticide.
En France, les OGM sont relativement peu présents dans les champs, mais ils sont omniprésents dans les assiettes. On peut en effet les
retrouver directement dans certains produits, mais aussi indirectement dans de nombreux produits issus de l’élevage des animaux.

Ce guide OGM réalisé par GREENPEACE est édifiant, à consommer sans modération !
Bon courage


Voir en ligne : Greenpeace

Les OGM dans l’alimentation

En France, les OGM sont relativement peu présents dans les champs, mais ils sont omniprésents dans les assiettes. On peut en effet les
retrouver directement dans certains produits, mais aussi indirectement dans de nombreux produits issus de l’élevage des animaux.

Directement et étiquetés

Dans nos aliments quotidiens, les OGM se retrouvent sous la forme d’ingrédients et/ou d’additifs issus de plantes transgéniques,
principalement soja, maïs ou colza. La réglementation impose que l’étiquetage signale ces produits lorsqu’il contiennent plus de 0,9%
d’OGM. Heureusement, en France, la résistance des consommateurs a permis de limiter à une trentaine le nombre de ces aliments sur
les rayonnages des supermarchés. Il s’agit de produits de niche et d’importation : huile de soja, pop-corn, marshmallow, etc. Vous
trouverez leur liste complète sur : détectives OGM


Indirectement et cachés

La plupart des OGM est toutefois destinée à l’alimentation des dizaines de millions d’animaux élevés en France. C’est le cas du soja,
importé d’Amérique du sud et d’Amérique du nord, où il est majoritairement OGM. Ainsi, en l’espace d’une dizaine d’années, les
OGM ont été massivement et indirectement introduits dans notre alimentation, alors même que des doutes sérieux existent quant à
leur innocuité. Il n’y a pas d’obligation d’étiquetage pour les produits issus d’animaux. Les consommateurs, largement opposés aux
cultures OGM, sont rendus complices de l’extension de ces cultures dans le monde. Pour réaliser ce guide et permettre aux
consommateurs de refuser les OGM, Greenpeace a envoyé un questionnaire aux industriels de l’agroalimentaire afin de savoir si des
OGM sont utilisés dans la fabrication des produits. Selon leurs déclarations, ces produits sont classés dans l’une de ces trois
catégories.

la suite sur le Guide OGM de Greenpeace

titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette