Maison de la Nature et de l'Environnement de Pau

Accueil > Ça nous passionne, on vous en parle ! > Ces petits gestes qui ont de grands effets ! > UN REPAS DE RÉVEILLON INOFFENSIF POUR DES FÊTES LÉGÈRES ET SOLIDAIRES

Communication du WWF France

UN REPAS DE RÉVEILLON INOFFENSIF POUR DES FÊTES LÉGÈRES ET SOLIDAIRES

mercredi 19 décembre 2012, par Sabine Matraire

Noël , période de tous les excès, symbole du partage et de la solidarité, mais aussi de la surconsommation, du gâchis, du superflu… Et si vous optiez pour un noël responsable en limitant au maximum l’empreinte écologique de votre réveillon ?


Voir en ligne : WWF France

Afin que vos fêtes soient plus légères et plus solidaires mais tout aussi joyeuses, suivez nos recommandations ….

- Fans de poissons , préservez la biodiversité en optant pour un produit de la mer ou des rivières non-menacé et qui n’empiète pas sur l’alimentation d’autres pays, dont les ressources sont parfois exploitées avec excès pour remplir nos tables. On évite notamment les poissons de haut de chaîne alimentaire, comme le thon rouge ou la sole, l’anguille, le saumon atlantique ou le brochet, qui ont été trop pêchés. Préférez des poissons labellisés « MSC » pour les animaux sauvages, « AB » ou « Label Rouge » pour ceux d’élevage. Profitez aussi des produits de saison : palourdes, coquilles Saint Jacques, huîtres… En plus d’être abondants, leurs coquilles stockent le carbone !

- Amateurs de viande , tout en restant sobre sur leur consommation, préférez celles provenant d’élevages locaux de qualité, dont les animaux sont élevés en plein air. Privilégiez la qualité à la quantité : le développement excessif de surfaces destinées à la nourriture de nos élevages (cultures de soja notamment) nuit à l’agriculture vivrière de pays moins favorisés. Si possible, privilégiez les volailles : leur empreinte écologique est moins lourde que celles des autres viandes. Optez pour des produits Label Rouge/ Bio/ élevés en plein air.

- Pour les légumes , achetez des produits bio, locaux et de saison ! Soyez solidaires d’agriculteurs qui proposent des produits de qualité. Encouragez la diversité des espèces rustiques en vous en régalant : en décembre, la pomme de terre vitelotte à l’incroyable couleur violette, les courges de toutes sortes, ou encore les carottes jaune ou noire, apporteront couleur et festivité à votre table.

- A tous les gourmands , pour vos desserts, là encore, saison et localité ! Choisissez châtaignes, kiwis, poires, pommes… Mais attention à la fameuse orange (tout comme les autres agrumes) : elle est rarement issue de nos régions. Pour vos gâteaux, une astuce efficace : remplacez la moitié de la quantité de sucre par du miel local. Non seulement vous encouragerez le travail de nos apiculteurs, mais cela limitera l’exploitation intensive de la canne à sucre, une culture très consommatrice en eau et pesticides, qui couvre jusqu’à 50% du territoire de certains pays, détruisant notamment des zones humides (marais, prairies alluviales…), précieuses pour la biodiversité et l’alimentation de populations locales.

- Pour l’apéritif , préférez de même un alcool bio ou un jus de fruit local et/ou fraîchement pressé. Un litre de soda contient 15 à 25 morceaux de sucre.

Pour les écogourmands qui veulent en savoir plus :

- « Planète Cuisine », WWF, Minerva, 2009, 26€

- RDV sur le site www.goutonsunmondemeilleur.fr ; extrait :
"La planète trinque

En France, environ 40% de notre empreinte écologique, autrement dit notre impact sur la planète, est liée à l’alimentation humaine."


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette