Maison de la Nature et de l'Environnement de Pau

Accueil > Appels, actions, mobilisations... > Un membre d’Animal Cross arrêté pour avoir filmé le gavage dans les Landes (...)

Un membre d’Animal Cross arrêté pour avoir filmé le gavage dans les Landes !

Pétition de soutien

mercredi 23 novembre 2016, par Sabine Matraire

Communication de l’association Animal Cross, membre de la MNE de Pau :

Un membre de notre service d’enquête finit à la gendarmerie parce qu’il filmait un élevage de gavage industriel dans les Landes. Sa caméra est confisquée. L’association porte plainte concernant le non-respect du bien-être animal sur les questions de garde des animaux à l’extérieur.


Voir en ligne : Animal Cross


Les faits

Les membres de notre service d’enquête ont pris l’habitude de regarder autour d’eux les conditions de vie des animaux de ferme.
Dimanche après-midi deux militants de notre service d’enquête se trouvaient près de Clèdes dans les Landes, lieu connu pour être un lieu d’élevage de canards, poules et dindons.
A Puyol-Cazalet, proche de la ferme de M. Costedoat, ils ont constaté dans un champ la présence de plusieurs centaines de canards qui seraient sans abri, donc en infraction par rapport à la loi. A la lumière des faits qui nous sont rapportés, l’association Animal Cross va porter plainte pour mauvais traitement (Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l’élevage, à la garde et à la détention des animaux , Annexe I, chap I, 2a).
A la vue d’un bâtiment de ferme, et suspectant qu’il pouvait s’agir d’une ferme de gavage, un militant est entré pour regarder ce qu’il s’y passait. Il a poussé la porte qui était ouverte. Il a constaté qu’il s’agissait en effet d’un bâtiment de gavage. Il en a profité pour filmer. Un homme qui gavait les canards est arrivé pour l’empêcher de sortir et lui a demandé des explications. Il a appelé d’abord les autres personnes de l’exploitation, puis les gendarmes.
A la sortie de la ferme, le militant a constaté la présence de deux voitures 4*4, dont une grosse Ranger Rover, preuve que le foie gras permet de vivre très confortablement sur le dos des animaux.

Signez notre pétition pour avoir le droit de filmer dans les salles de gavage des canards et des oies

En savoir plus sur ce qu’il s’est passé :
Ce qui s’est dit

Le militant de notre service d’enquête, seul face à 5 personnes, a calmement expliqué pourquoi il pense que le gavage est un acte de cruauté, interdit dans la plupart des pays européens. Les éleveurs considèrent au contraire que tout se passe très bien et que c’est parfait, une sorte de monde idéal … Ils sont dans le déni le plus total. Les éleveurs étaient très surpris du fait que notre militant soit bénévole, contrairement à eux qui gagnent de l’argent avec la souffrance des animaux.
Notre militant a confirmé à la gendarmerie le fait que le gavage est un acte de violence et qu’il est du devoir de tout citoyen de dénoncer la violence, partout où elle se trouve. Il a souligné le fait que les canards qui se tordent et se contorsionnent pour sortir de leur cage étaient un signe de mal être animal évident.

Les règles sanitaires en vigueur

Notre militant n’a pas pris de précautions particulières pour rentrer dans le bâtiment, tout comme 4 autres personnes dont les gendarmes qui sont rentrées dans l’antichambre qui mène au gavage, par la porte latérale, sans passer par le pédiluve, et sans avoir au préalable nettoyé leurs chaussures.

Notre position sur le gavage

Le gavage, a fortiori industriel comme dans cette ferme, existe parce que cette pratique est cachée des yeux des consommateurs, tout comme les abattoirs. Si cette ferme est si fière de sa pratique, pourquoi ne laisse-t-elle pas filmer ? Qu’a-t-elle à cacher ? En quoi est-ce choquant de montrer des pratiques dont les gaveurs sont si fiers, s’ils n’ont rien à se reprocher ? Il ne viendrait à personne de nous interdire de filmer des vaches en train de manger du foin !…
Le gavage est un acte particulièrement cruel et révoltant qui ne devrait pas exister. Il est illégal en Europe mais la loi française continue de l’accepter.
L’illégalité du gavage découle de la Directive européenne du 20 juillet 1998 concernant la protection des animaux dans les élevages : « les animaux reçoivent une alimentation saine, adaptée à leur âge et à leur espèce, et qui leur est fournie en quantité suffisante pour les maintenir en bonne santé et pour satisfaire leurs besoins nutritionnels. Aucun animal n’est alimenté ou abreuvé de telle sorte qu’il en résulte des souffrances ou des dommages inutiles ». https://stop-foie-gras.com/illegalite
C’est pour cela que la majorité des pays européens l’interdisent.

Messieurs les gaveurs et éleveurs, plutôt que de crier au scandale, ayez donc le courage d’ouvrir vos fermes et salles de gavage et montrez aux français toute la vérité de ce que vous faites et laissez-les donc décider !


En conclusion

Les vraies victimes sont les canards gavés qui souffrent terriblement. Notre association est engagée dans le combat pour la suppression du foie gras et ce combat continuera jusqu’à ce que le gavage cesse. Nous justifions les démarches courageuses et toujours non violentes de nos militants pour faire éclater la vérité.

Article paru sur l’affaire dans le sud ouest

Signez notre pétition pour avoir le droit de filmer dans les salles de gavage des canards et des oies


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette