Maison de la Nature et de l'Environnement de Pau

Accueil > Ça nous passionne, on vous en parle ! > La MNE de Pau soutient l’association MELES

La MNE de Pau soutient l’association MELES

samedi 17 décembre 2016, par Sabine Matraire

Parce que la sauvegarde de la biodiversité, le combat en faveur de l’environnement et la lutte pour le bien-être animal ne sont pas qu’une "affaire locale" et que nous avons tous notre droit de regard sur la sauvegarde de la biodiversité en France, le Conseil d’Administration de la Maison de la Nature et de l’Environnement de Pau prend la décision de soutenir chaque année une nouvelle association hors de "ses frontières".

En 2016, la MNE de PAU apporte son soutien à l’association MELES pour la sauvegarde des blaireaux.


Voir en ligne : Association MELES

Virginie Boyaval, éthologue de terrain sur le blaireau et fondatrice de Meles :

"Le 9 Juillet 2016, un chasseur fait rentrer volontairement ses chiens dans un terrier où vit une famille de blaireaux. A l’image du maître, les chiens ont eu une volonté hargneuse de tuer tous les occupants du terrier.

Comme si le massacre ne suffisait pas à calmer sa haine et sa frustration, le chasseur décide de laisser volontairement un petit blaireautin, encore vivant, agoniser sur les cadavres de sa famille.
Ne ressentant aucun remord, ni de honte, ce chasseur sans scrupules s’est vanté de ses exploits auprès de ses voisins. Il a éclaté de rire en parlant du blaireautin qui était entrain de « crever » seul, dans le terrier.

L’état d’esprit de cet homme représente bien la mentalité des français vis-à-vis de cet animal, aussi bien des destructeurs, chasseurs mais aussi du Gouvernement qui accepte ce genre de cruauté.

L’histoire de Misty (nom donné à cette blaireautine) est le symbole du combat de l’association MELES.

C’est donc depuis plus de 12 ans que j’étudie une dizaine de famille de blaireaux en forêt de Compiègne dans l’Oise et que j’ai créé l’association MELES afin d’essayer d’aider le blaireau.
J’ai voulu dénoncer le déterrage, une technique de chasse autorisée en France qui consiste à mettre des chiens dans les terriers et à creuser pendant plusieurs heures pour extraire les blaireaux et ensuite les tuer. Chaque année, des concours et des championnats sont même organisés, où plusieurs centaines de blaireaux sont massacrés pour le simple plaisir de ces chasseurs.

C’est donc par l’intermédiaire de mes films et de mes livres que j’essaye de sensibiliser le grand public et les enfants sur cet animal, injustement détesté. Je présente donc des conférences en France et en Europe, dans les Muséums d’Histoire Naturelle, festivals, dans les écoles. J’organise également des stages et des sorties sur le terrain.

Tout comme Misty, chaque année, des blaireautins sont victimes de la cruauté des humains, les mères sont tuées laissant ainsi des orphelins. MELES recueille donc, ces jeunes, afin de les réhabiliter dans la nature."

Association soutenue en 2015 : Association Cari Corse


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette